Bienvenue sur le nouveau site de www.plateformemedia.com
Les communiqués de presse en direct
Communiqué de presse : économie

Le phénomène Startup Week-end ou la Star Ac des startup

Ecole Supérieure de Commerce 3A

Communiqué le 27/02/2011
Alors que la Startup Week-end organisée à Lyon, à l'école Supérieure de Commerce 3A vient de rendre son verdict, en désignant Artistoon vainqueur de cette édition, d'autres Startup Week-end se multiplient aux 4 coins du monde. Des Startup week-end  s'organisent chaque semaine aux 4 coins de la France (la semaine dernière à Lyon et à Nantes, cette semaine à Bordeaux, Montpellier, Nice...) et du monde (Tunisie, Danemark, Hollande, Turquie, Israël, Algérie). Déjà plus de 20 000 participants ont concouru dans 25 pays différents à ce type de manifestation. Les enfants des réseaux sociaux (facebook, twiter, Google, …) s'adonnent à cette activité entrepreneuriale. Ouvert au plus grand nombre, à la plus grande diversité des profils (marketeurs, juristes, graphistes, développeurs, …), les Startup week-end réunissent des personnes dans un même lieu, pendant un temps déterminé, avec des projets très différents mais avec une motivation commune : laisser libre cours à leur désir d'entreprendre au travers un projet que seul dans leur coin, il n'aurait aucune chance de réaliser.
54 heures pour trouver une idée, des partenaires et convaincre un jury pour décrocher non pas un jackpot, mais les moyens de concrétiser leur projet. Bienvenu dans le plus gros incubateur du monde !

Un week-end qui n'a rien d'un week-end
Il y a ceux qui, le vendredi venu  commence à préparer leur week-end. Entre la visite à la famille, les courses à faire impérativement et les loisirs, il faut faire preuve d'un minimum d'organisation tout en adoptant un certain relâchement. 
Et il y a ceux qui se préparent un week-end intensif, avec au menu : travail, nuits blanches, prises de bec, coups de cœur, maniement de souris et éclats de voix. Bien que le slogan des startup week-end soit « No talk, all action », ils commencent tous par des « pitch ». Les porteurs d'idées viennent sur scène présenter leur projet. Une minute leur est accordée pour convaincre le public de voter pour leur projet. A Lyon, 36 projets ont ainsi été présentés. Une demi-heure de lobbying est laissée aux candidats pour tenter d'emporter la décision du public hésitant.
Arrive le moment du vote, les enveloppes sont dépouillées. 13 projets sur les 36 sont retenus.
– Transformer votre voiture en camping car
– Aider les étudiants à partir à l'étranger
– Mettre en relation des employés pour leur pause repas
– Une appli Facebook pour Winker les participants à une soirée
– Création d'un navigateur web pour les enfants
– Gameorlive : trouver des adversaires pour jouer dans le métro
– Achetez les objets  de vos héros de série sur Internet
– Création de liste de noël online et collaborative
– Créer une plateforme de mise en relation du public et artistes pour exprimer leur talent
– Création d'un agrégateur de site proposant des voyages suivant un budget donné
– Créer des mini - guides de voyage suivant un budget donné
– Une solution pour les dirigeants de TPE PME pour suivre leur budget
– Le réseau social des amateurs de jeux de société ! se retrouver et jouer ensemble
Les équipes se forment, les projets prennent forme

Parmi les projets retenus, une majorité de projets web (applications mobiles, tablettes, réseaux sociaux, sites, …). C'est l'air du temps, c'est tendance et c'est surtout là que se dessine le monde de demain et d'aujourd'hui.
Les groupes se forment par connivence, par opportunité, par intérêt, par complémentarité et tout le monde se met au travail. A 23H, rideau ! L'école 3A ferme ses portes et les rouvre le lendemain dès 7H du matin. Des mentors qualifiés et expérimentés viennent distiller leurs remarques souvent judicieuses pour débloquer des situations ou ouvrir d'autres voies.
Samedi , 2 conférences sur le capital et sur les investisseurs attirent les foules et viennent donner des éclairages sur les champs des possibles.
C'est une course contre la montre, chaque groupe peaufine son business model, ses powers points, affine sa présentation. A 16H30, c'est le clap de fin ! Le jury se présente et c'est au tour de chacune des équipes de vendre son projet. C'est un Grand Oral ! Elles disposent de 5 minutes. Les questions du jury pleuvent, les réponses, préparées ou non, fusent. Elles ne satisfont pas toujours le jury. La compétition se gagne dans « le money time ».
Artistoon est déclaré vainqueur
Pour en savoir plus sur le projet Artistoon, il faut s'interroger sur son identité. C'est un mix entre 2 mots : Artist et Toon. Ces amoureux de l'art en général et des artistes en particuliers  ont crée une plateforme web ouverte aux artistes peintres et dessinateurs. Vous désirez une œuvre d'art personnalisée ? Un portrait, une caricature, un paysage ? Choisissez votre style, votre outil (fusain, peinture ?...) et un artiste vous le réalisera.



Tous vainqueurs !
Sans vouloir parodier des émissions de Télévision, si 3 équipes sont montées sur le podium, nul doute que tous les participants sont repartis enrichis de cette expérience entrepreneuriale et humaine. Certains n'en étaient pas à leur première expérience. Beaucoup ont déjà noté qu'au mois d'Octobre, une autre startup Week-end a été programmée. L'Ecole Supérieure de Commerce 3A les accueillera volontiers.

Contact presse :
Bruno Cohen
04 72 10 95 20



Retour page précédente

Pub
CHR Chef, le meilleur de l equipement pour la restauration professionnelel CHR Chef, équipement pour la restauration professionnelle
Communiqués les plus consultés